Accueil du site > La vie du Club > Les campagnes > Campagne BFG > [RECIT] Moisson et terres brulées, l’attaque surprise (côté Imperium)

[RECIT] Moisson et terres brulées, l’attaque surprise (côté Imperium)

mercredi 3 novembre 2010, par Chris

Une lumière intense, une secousse due à une onde de choc… il n’en fallut pas plus pour calmer le brouhaha ordinaire du mess de la station orbitale. S’en suivit une seconde de flottement où chacun regarda son voisin d’un air dubitatif, mais rapidement une panique organisée pris le dessus. Tous les officiers et soldats présents se levèrent et coururent vers les issues, déterminés à rejoindre leurs navires et leurs postes. Ils devinaient tous ce qui venait de se passer. Il s’agissait d’une explosion spatiale, celle d’un navire, comme tant d’entre eux l’avaient vécu au cours des nombreuses campagnes de l’Impérium. Ceux qu’ils ignoraient c’était qui attaquait, et quel bâtiment a été détruit. Et ils ne se doutaient certainement pas que l’Amiral Impetæus était à Bord…

Ce dernier avait passé des nuits troublées ces derniers jours, et ce n’était pas dû à la rencontre trimestrielle sur la sureté du Secteur Championnet avec l’Amiral Wolf Henne, autre chose le préoccupait. Depuis trois jours qu’il était dans le système Ubli, avec la colonie minière de la quatrième planète pour cette rencontre, il se sentait oppressé et angoissé. Est-ce l’air ? le climat aride de la planète ? le pauvre paysage offert à ses yeux ? Quoi qu’il en soit il avait décidé de passer la nuit sur le Rédemption en patrouille autour de la planète. La cabine d’un bâtiment de guerre était pour lui plus réconfortant et agréable qu’une installation modulaire sur la planète.

Il était encore tôt ce matin là sur la passerelle du Rédemption . L’Amiral buvait son café tranquillement, après une bonne nuit de repos lorsque toutes les consoles se mirent à bipper.

-Amiral !, les senseurs captent l’arrivée d’une flotte inconnue et massive, droit devant. La signature énergétique laisse penser qu’il s’agit de… nécrons… Ils seront à portée de tir dans cinq minutes.
-Sonnez le branle-bas de combat !! Tous à vos postes.

Pour Impetæeus le moment tant redouté venait d’arriver. La confrontation avec les nécrons aurait donc bien lieu dans ce secteur de la galaxie.

-Amiral… une seconde flotte vient d’arriver, quatre croiseurs à portée de tir à tribord !! Ils arment leurs pièces et leurs batteries.
-D’autres nécrons ?
-Non… ils ont la marque de Slaanesh...
-Alerte impact !!!...

La flotte chaotique ne laissa pas une chance au Rédemption . En une salve combinée de batterie d’armes, le navire fut rendu à l’état d’épave dérivante. A l’intérieur tous les systèmes étaient hors fonction. Des brèches immenses avaient éventré le vaisseau, ne laissant aux survivants que l’espoir d’être secourus dans leur poche de vie, entre deux cloisons étanches. Et l’Amiral Impetæus était parmi eux, sur une passerelle dévastée, déconnectée, mais sécurisée.

A l’extérieur la bataille s’engagea, aussi rapide que sanglante. Même si la flotte impériale se mit rapidement en branle, les forces combinées du chaos et des nécrons ne laissèrent que peu d’espoir aux défenseurs : le Legacy Emperor fut rapidement détruit, entraînant dans sa perte plusieurs escorteurs, trop proches de l’explosion. Le Mercy fut désemparé et se désengagea peu après une tentative d’éperonnage qui lui coûta plus de dommages qu’à son adversaire, perdant notamment ses boucliers. Le Dominion Imperium le suivi rapidement soumis au feu intense des nécrons.

Quant aux assaillants, les pertes furent moindres. Le Platé du chaos fut le premier désemparé suite à un tir de canon Nova bien ajusté. Il rompit aussitôt le combat, mais le reste de la flotte tint bon. Le Salamine se désengagea un peu plus tard tandis que de l’autre côté de la planète, les nécrons effaçaient méthodiquement toutes formes de vie, vaisseau par vaisseau.

La bataille se poursuivit et ce fut le tour du Cor Hyrae de jeter l’éponge et de quitter le champ de bataille, tandis que son homologue chaos, le Golgoth en faisait de même. Cependant, la flotte impériale n’était plus. Le Lord Daros tenta une dernière contre-attaque avec son canon Nova mais la panique à son bord ne permit pas de faire plus qu’effleurer la peinture des vaisseaux nécrons. Ces derniers assistés des navires du Chaos mirent fin au fier bâtiment impérial. Ce ne fut pas moins de cinq croiseurs qui ouvrirent le feu sur lui, entraînant sa destruction totale, ainsi que celle de son escorte, une nouvelle fois trop près du vaisseau de ligne.

Le reste de la flotte impériale s’enfuit rapidement, ne laissant qu’épaves et débris entre eux et la progression des flottes nécron et chaotique...


Et voici quelques photos de cette palpitante bataille...

JPEG - 452.5 ko
JPEG - 507.2 ko
JPEG - 461.5 ko
JPEG - 431.6 ko
JPEG - 405.6 ko
JPEG - 426.6 ko
JPEG - 483.4 ko
JPEG - 482.5 ko
JPEG - 471.3 ko